Cinq mois de négociations pour le site de Bridgestone à Béthune

Oct 5, 2020

Article de Romain Subtil paru dans LaCroix le 05/10/20

La direction de l’entreprise de pneumatiques, qui souhaite fermer son usine de 863 salariés à Béthune, dans le Pas-de-Calais, va devoir composer avec une intersyndicale unie.

marche-silencieuse-faveur-salaries-Bridgestone-devant-lusine-Bethune-dimanche-4-octobre-2020_0

©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/COURBE

Après l’émotion, place à la négociation. Trois semaines après l’annonce, par Bridgestone, de son intention de fermer son site de Béthune, des discussions entre les organisations syndicales et la direction du pneumaticien japonais s’ouvrent ce mardi 6 octobre pour préciser l’avenir de ses 863 salariés.

Articles récents

CLASSEMENT 2022 | Droit social / compliance sociale

L’équipe Droit social de BERRYLAW classée « Pratique de qualité » dans le classement 2022 Compliance sociale du magazine Décideurs voir le classementPhoto by Giorgio Trovato on Unsplash